Les petits romans

Parce que nos vraies vies ne sont pas toujours de grands romans, mais que dans nos vraies vies il y a plein de petits romans, un blog avec des petits romans de nos vraies vies et aussi des vrais romans qui racontent de fausses vies.
Vous n'avez pas tout compris? le mieux c'est encore de lire...

lundi 15 août 2011

T'été où?

et dire qu'il sourit ce con!

Bon, allez! Histoire de prouver que la paresse des semi-vacances métamorphosées en vacances prolongées ne me rouille pas trop du blog, je reviens vers vous avec un post indispensable et d'actualité.
Tout le monde le sait, je n'aime pas le soleil. Mais quand même! Avoir des envies de feux de cheminées, de pyjamas et de chocolats chauds en terrasse et, limite!, des envie de fêter Noël prouvent assez, à mes yeux enfin dessillés, que, non!, nous ne sommes pas en été mais en automne!! Si, si, mes amis, ne croyez pas votre calendrier high-tech (ou pas) qui ose vous affirmer que nous sommes au mois d'août, je vous l'affirme, nous sommes au mois d'octobre!! Dès lors, mes envies de cueillettes de champignons, de mûres et de châtaignes se comprennent nettement mieux. Nous sommes donc passés directement du printemps à l'automne et l'été (mais où qu'il été passé?) s'est fait la malle sur la planète Mars ou Jupiter. Bref, l'été a pris des vacances.
Mais ne lui en veuillons pas trop à ce pauvre été. Des lustres qu'on lui somme de nous offrir juste ce qu'il faut de soleil pour traverser avec le sourire une année qui va (forcément) être difficile, juste ce qu'il faut de bronzage pour ne pas rider et juste ce qu'il faut de chaleur pour boire des mojitos en terrasse.
Et ben, l'été, cette année, il était stressé, il en a eu marre et il s'est débiné bien loin de ces terriens si exigeants. Alors on lui en veut un peu, tout d'abord, mais à sa place on aurait peut-être fait pareil. Imaginons... :
"- Allo, Automne?
- Ouais!(l'automne aime bien faire genre " je parle comme si j'en avais rien à péter")
- C'est Été! Écoute, là, j'arrive plus à rien, va falloir encore que je règle mon thermostat à 28-30, que j'égalise mes rayons, et que je verse juste assez de flotte pour que les récoltes soient à point quand même et que les touristes puissent s'enfiler des glaces sur la plage sans se plaindre. J'en peux plus!!!!
- Bof, moi j'm'en tape, si faut flotter et venter, il flottera et ventera!
- Évidemment, avec ton cahier des charges, toi tu peux te la couler douce!
- Ben t'as qu'à faire comme eux!
- C'est à dire?
- Prends des vacances!
- Pas con ça! mais qui c'est qui va faire mon boulot?
- Ben écoute, là j'ai un peu d'avance dans mon taff, alors j'peux te remplacer 2 mois.
- Ah, sympa de ta part... Mais bon... t'es quand même pas un spécialiste du beau temps.. Alors j'ai peur qu'ils fassent un peu la gueule, non?
- On s'en fout, avec leurs guerres, leurs centrales nucléaires qui pètent et toutes leurs merdes, ils vont quand même pas gueuler pour un été pourri?!! De toute façon, on était là avant eux, on sera là après...on s'en tape, j'te dis!
- Bon, ok, je crois que t'as raison! je te laisse les clefs et tu fais comme chez toi.
- J'y compte bien!"
Et voilà, l'automne a pris de l'avance et nous, on  n'a plus qu'à attendre que l'été revienne de ses congés, enfin à bloc!
Évidemment... faudra attendre une année... Allez courage!!

blog comments powered by Disqus
Une erreur est survenue dans ce gadget