Les petits romans

Parce que nos vraies vies ne sont pas toujours de grands romans, mais que dans nos vraies vies il y a plein de petits romans, un blog avec des petits romans de nos vraies vies et aussi des vrais romans qui racontent de fausses vies.
Vous n'avez pas tout compris? le mieux c'est encore de lire...

jeudi 23 juin 2011

Le charme discret des charmeurs(ses) de gens

Pour rebondir sur mon post à propos des terrasses de café, il m'arrive de tomber sur certaines scènes de séduction plutôt savoureuses. Force est d'avouer que les clichés les plus tenaces se vérifient souvent: sourires séducteurs et/ou mielleux et torses bombés des garçons, cheveux entortillés autour de l'index, jambes négligemment et très savamment croisées des filles, le tout avec un regard qui se voudrait complice malgré l'incertitude du couple en devenir. C'est frais, parfois pathétique, toujours attendrissant. Mais certains s'en sortent nettement mieux que d'autres.
Se pose la question du charme. Certes, le charme est subjectif, oui on peut être charmant à certains moments et pas à d'autres, oui chacun a "son" charme...et ben non! Pas d'accord, mais alors pas du tout. Car vous connaissez tous de ces gens, pas forcément sublimes, qui séduisent sans le vouloir(?) quoiqu'ils fassent. Qu'ils se taisent ou non, lookés ou crados, vulgaires ou pas, rien à faire, "ces" charmeurs charment à tout va, avec insouciance... On ne parle pas dans ce post, du dragueur lourd ou de la poufe ou pétasse (version "classe" de la poufe, c'est à dire une poufe qui fait la gueule) ni de l'auto-proclamé-"bogosse" avec toute la quincaillerie qui va avec. Eux ne sont "charmants" que dans leurs têtes!
Le ou la vraie charmeur(se) est léger(e), séduit d'un sourire peu appuyé jusqu'à l’irascible clébard de votre concierge ou encore le sale gosse qui vous déchire les tympans au rayon jouets de l'hyper du coin jusqu'à ce qu'il stoppe ses hurlements (heureusement, sinon vous alliez commettre un infanticide), en extase devant le charme discret du sourire de notre séducteur(trice), pendant que sa mère exténuée, bien évidemment séduite à son tour, remercie le ou la charmeur(se).
Et le pire, c'est que quand vous essayez de faire pareil que ces screugneugneu de "charmeurs de gens", et bien soit vous ressemblez au serpent Kaa du "livre de la jungle" et ça fait peur, soit ça ne vous est tellement pas naturel que vous avez l'air d'un psychopathe en manque de victime!
La nature est d'ailleurs (bien ou mal) faite ainsi que le charme ne dépend absolument pas de la beauté physique de l'individu, même s'il est plus commode d'avoir un regard velouté avec des yeux noirs plutôt qu'avec des yeux clairs (j'en sais quelque chose! mes tentatives de regard charmeur étant plus proches du loup trisomique affamé que du bambi qui veut un câlin). Bref, la vie est trop injuste!
Alors, que faire? Zatizecouechtione une fois de plus! Et bien, mes pauvres amis, je n'en sais bien rien! Si ce n'est, au cas où vous auriez des vues sur une personne précise, fuir au galop ces charmeurs(ses) qui vous coifferaient alors au poteau!
Agaga!!!

Grrr!! sur "Georges", ça va (quoique...), sur moi, ça fait échappé de l'asile psy!
blog comments powered by Disqus
Une erreur est survenue dans ce gadget