Les petits romans

Parce que nos vraies vies ne sont pas toujours de grands romans, mais que dans nos vraies vies il y a plein de petits romans, un blog avec des petits romans de nos vraies vies et aussi des vrais romans qui racontent de fausses vies.
Vous n'avez pas tout compris? le mieux c'est encore de lire...

lundi 9 mai 2011

"Portrait de créature", chapitre 1-9

Portrait de créature – Chapitre 1 

9
 
C’est comme s’il me fouettait…je vais m’évanouir tellement je ressens les blessures du cheval…Napoléon me regarde et se calme enfin.
Henri se tourne violemment vers moi. Son regard n’a plus rien de cordial. Il pourrait me fouetter qu’il le ferait, tant il est énervé.
« C’EST QUI CES DEUX VIEUX ?!! hurle t-il
- Henri… »Je dois avoir l’air d’une pauvre chose toute pâle car Henri se calme peu à peu.
« Excuse-moi, mais Napoléon m’a énervé . Stupide bête ! lance t-il au pauvre animal qui ne bronche pas. Que t’ont ils raconté ?
-Rien, rien…
- Si , dis-moi…
-Rien, ils étaient gâteux. Ils m’ont de ne pas aller « au Lieu », que les gens y étaient mauvais et d’autres débilités. Ils étaient vraiment inoffensifs, je t’assure.Tu les connais peut-être : Célestia et Théodore Fimot…
- Comme ça ils t’ont dit qu’on était mauvais au « Lieu »… rien d’autre ? »
Son regard est froid, je pense que je ne dois pas en dire plus…
« Non rien d’autre, tu vois ce n’est pas grand chose. »
Il baisse les yeux… Silence... Je voudrais bien être ailleurs…
« Effectivement, ce n’est rien. Excuse moi mais je déteste qu’on dise du mal de mon village. » Il a retrouvé son visage souriant. Ouf ! je me sens mieux.
Que d’émotions ! Si tous les campagnards sont comme lui ou comme mes vieux de ce matin, ça promet !
Nous reprenons la route.
« Tu sais Henri, tu vas me trouver bête mais tout à l’heure on aurait dit que c’est ce «Whenilia » qui a agité Napoléon. »
J’ai à peine chuchoté le mot de peur que l’étalon d’argent ne refasse des siennes. C’est crétin mais on ne sait jamais.
« Non, bien sur que non ! Il a du voir une bestiole sur le bas côté. C’est nerveux un cheval comme ça !
-Et, toi au fait, tu sais ce que ça veut dire « Whenilia » ? C’est un mot de patois ? Mon prénom vient peut-être de là …
- Tu ne sais pas… »
Évidemment que je ne sais pas, sinon je ne le lui aurai pas demandé! Que de simagrées, mon Dieu. Je vais finir par croire que «Whenilia» est un démon légendaire du pays. On doit être superstitieux dans le coin, ça expliquerait leurs réactions agaçantes. Je regarde Henri. Il ouvre la bouche et j’entends :
« Tu as deviné…Ton prénom vient bien de là…Whenilia était ta mère… »

Fin du Chapitre 1
blog comments powered by Disqus
Une erreur est survenue dans ce gadget