Les petits romans

Parce que nos vraies vies ne sont pas toujours de grands romans, mais que dans nos vraies vies il y a plein de petits romans, un blog avec des petits romans de nos vraies vies et aussi des vrais romans qui racontent de fausses vies.
Vous n'avez pas tout compris? le mieux c'est encore de lire...

dimanche 22 mai 2011

le post cathodique du dimanche


Je me suis pris dernièrement une grande claque dans la gueule en regardant "Game of Thrones": un décor étourdissant, des moyens titanesques sans être pour autant étouffants et surtout un jeu d'acteur incroyable. Après, on est plus ou moins sensible à l'univers de l'heroic fantasy, reste que cette série TV n'a rien à envier à de très grandes productions cinématographiques. Je me suis fait la réflexion qu'il y avait alors loin, très loin, de "Miami vice" et "Beverly Hills" à "Game of Thrones"!
quand je disais que c'était kitsch!
Pour les vieux sbires (dont je suis), à part de rares exceptions, séries TV rimait à l'époque avec "cheap" et mal joué. Et même si je reste attaché à certaines séries comme "ALF" ou "la croisière s'amuse", ces séries ont très mal vieilli et, de toute façon, à l'époque elles étaient déjà ringardes.(concernant "la croisière s'amuse", c'était même, dès sa conception, un monument du ringard et du kitsch!)
Mais depuis, de nombreuses séries ont démontré que séries TV pouvait rimer avec qualité!  On s'habitue même dangereusement à un format qui favorise, dans de nombreux cas, le développement et la complexité des personnages quant le format cinéma nous paraît dès lors prendre des raccourcis un peu trop rapides. Il n'en reste pas moins qu'on assiste régulièrement à l'éclosion de quelques nanars peu reluisants et néanmoins regardables en bouffant des chips (je pense à "legend of the seeker" avec ses acteurs qui jouent comme des pieds et ses mord-sith qui se battent-involontairement-à coups de godes, ou encore à "Camelot" particulièrement très très mal joué, à part Eva Green qui de toute manière se sortirait parfaitement de n'importe quelle bouse!). Mais j'ai néanmoins de quoi m'extasier et me péter les neurones devant "Dexter", "Fringe", "Supernatural" et autres...

Se pose alors la question:qu'est-ce qui fait une bonne série? On est tous plus ou moins d'accord: le scénario, le budget, les acteurs, etc, etc... Mon avis diffère légèrement: j'ai déjà regardé des navets qui faisaient mal aux yeux ou des séries qui auraient pu être pas mal; dans la plupart des cas, les moyens étaient "à l'américaine" donc (trop?) énormes, les scénarios n'étaient pas top mais pas pires que certaines séries que j'idolâtre, bref... où était donc le mystère mystérieux?  Le constat fut rapide : les dialogues et, par conséquent, le jeu des acteurs étaient exécrables!(mention spéciale, encore une fois, à "legend of the seeker" ou "Camelot") Et si certains acteurs, particulièrement talentueux, arrivent à s'en sortir malgré des dialogues pourris, la grande majorité s'enfonce plutôt... Ce n'est d'ailleurs pas le choix d'acteurs de génie qui fait une grande série, un acteur mal dirigé restera généralement mauvais. C'est la direction d'acteurs qui fait une série de qualité. Si, par exemple, "les experts" s'en sortent à peu près malgré des intrigues de plus en plus rocambolesques et parfois peu crédibles et malgré un engourdissement inévitable au bout de tant de saisons, c'est parce que, dans
l'ensemble, ces acteurs sont bien dirigés.
et oui! certains looks "soap opera"sont à oublier
Certains d'entre eux ayant déployé leurs "talents" dans d'indigestes soap operas (on pense à Jensen Ackles de "Supernatural") on en déduit donc que le nanar guette tout acteur de talent (ou sans talent), c'est donc bien la preuve que dialogues percutants et direction d'acteur sont deux des éléments indispensables pour faire d'une série potable une (très) bonne série.

Et c'est là (pour moi) que le bât blesse avec les séries françaises. Ok, on n'a pas les moyens des States, c'est une évidence, et heureusement, j'ai envie de dire. De toute façon, rien ne sert de vouloir les copier car cela donne de vraies séries cheap et pas crédibles (une pensée émue pour Pascal Légitimus qui fut un profiler made in France... légèrement ridicule!), de plus, certaines de nos séries ont bénéficié de gros budgets et n'en sont pas devenues moins mauvaises pour autant. Car nous ne savons absolument pas construire de dialogues ni diriger des acteurs. Certains parmi eux ayant parfois prouvé leur talent ailleurs, ce n'est donc pas entièrement le talent des comédiens qui est à mettre en cause (quoique...).
Car, et j'en suis bien triste, nos séries françaises, je n'arrive tout simplement pas à les regarder! Les acteurs jouent comme au "théâtre à la française", d'un ton faux et sur-joué! (malgré de notables exceptions comme "Hard", série particulièrement réussie car-justement- bons acteurs et très bons dialogues).
Ingrid, un élément indispensable pour toute (mauvaise)série
Ce qui, je le répète, me rend vraiment triste. Pourtant, avec notre génie du cynisme et notre sens français de la formule, nous pourrions réaliser d'excellentes séries percutantes, irrévérencieuses et délicieusement amorales... Car c'est là que les séries TV américaines pêchent parfois: malgré une façade parfois trash elles restent néanmoins souvent "américaines ", à savoir un peu simplistes et manichéennes et pleines de bons-sentiments-qui-donnent-la-nausée. ("Dexter", que j'adore, en étant-très légèrement il est vrai-la preuve puisqu'il s'agit d'un serial killer, certes, mais qui réalise néanmoins le fantasme de l'amerloque moyen: buter les méchants!) Notre serial killer à nous pourrait être un vrai méchant qui torturerait les gens avec la compil de Céline Dion et s'en sortirait victorieux sans aucun regret (même qu'il buterait des gamins!!lol), et même que, puisqu'il n'aurait pas le budget prod, il tuerait les gens avec un fume-cigarettes tout en les saoulant avec sa logorrhée. ( je pense que Fabrice Luchini ferait un excellent et amusant serial killer) Et cette "couleur" particulière ne nécessiterait pas une explosion de budget: juste d'excellents dialogues mais ni pompeux ni trop bavards ainsi qu'une direction d'acteur pointue et originale.
Bref, nous sommes français, qu'attend donc la télé pour en profiter?!
Moi je dis oui à Fabrice en serial killer!
blog comments powered by Disqus
Une erreur est survenue dans ce gadget